La gratuité totale des transports publics urbains : effets sur la fréquentation et intérêts (rapport)

lundi 1er janvier 2007

Ce rapport a été rédigé dans le cadre du « programme pour la recherche, le développement et l’innovation dans les transports terrestres (PREDIT) », sous la direction de Bruno Cordier.

Problématique La présente étude a pour objectif de déterminer les effets sur la fréquentation de la gratuité totale par rapport à d’autres mesures telles que la mise en place de tarifs très attractifs, l’augmentation de l’offre ou l’amélioration de la vitesse commerciale. Au-delà des effets sur la fréquentation des transports collectifs urbains, sont analysés les effets en terme de reports modaux.

Méthodologie L’étude a porté principalement sur les agglomérations de 50 000 à 100 000 habitants, qui forment la classe médiane des PTU et qui comptent en leur sein le plus grand réseau totalement gratuit (Châteauroux). La démarche s’est articulée en 5 phases : — Analyse des principaux indicateurs en 2004 des réseaux de 50 000 à 100 000 habitants. — Analyse sur la période 1995-2004 pour 13 réseaux ayant une bonne fréquentation. — Approfondissement pour 6 réseaux : Arras, Châteauroux, Cherbourg, Creil, Laval et la Roche/Yon. — Étude de la gratuité totale à Châteauroux et de ses impacts. — Conclusion.

Principaux résultats — La gratuité totale dope la fréquentation d’un réseau. A Châteauroux, celle-ci a été doublée. Cette hausse résulte pour plus de la moitié de reports modaux depuis l’automobile. — La gratuité constitue cependant un facteur d’attractivité des transports urbains parmi d’autres, auxquels elle ne peut se substituer (amélioration des fréquences, etc.). — En outre, comme toutes les autres mesures en faveur des transports urbains, elle ne peut à elle seule tenir lieu de politique des déplacements et doit, pour toucher significativement les non captifs, s’accompagner de contraintes sur l’automobile (circulation et stationnement) et d’un urbanisme cohérent. — On peut préférer à la gratuité totale la mise en place d’une grille tarifaire très attractive pouvant inclure la gratuité pour certains publics, notamment les personnes à bas revenus. Cette solution a, entre autres, l’avantage de laisser une marge de manoeuvre financière pour améliorer l’offre. — On peut se poser la question de la légitimité de faire payer l’usage des transports collectifs, alors que les coûts des autres modes de déplacement sont, pour l’essentiel, pris en charge par la collectivité (et donc par l’impôt) et peu ou pas par les usagers de ces modes. — Enfin, rendre les transports publics financièrement plus attractifs passe également par une information sur les coûts réels de la voiture et par une hausse de ces coûts (carburant, stationnement, péage urbain…). (Lire la suite dans le document ci-joint.)


Documents joints

PDF - 6.7 Mo

PDF - 6.7 Mo


Agenda

 

2017

 

 

Juin

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012

Annonces

Pétition

Pour l’amélioration des transports en commun à Nancy

[...] Nous, usagers des transports en commun du Grand-Nancy, habitants de l’agglomération ou des communes voisines appelés à nous y rendre de façon régulière, voire quotidienne, vous demandons instamment

– de revenir sur votre décision de réduire les fréquences de passage et les amplitudes horaires,

– de mettre en œuvre une politique volontariste des déplacements fondée sur la priorité aux transports en commun et autres modes de déplacements non ou peu polluants,

– d’organiser un grand débat public afin de connaître et de prendre en compte les besoins des usagers et des habitants du Grand Nancy.

*****

Pour signer cette pétition :
www.change.org/p/pour-l...


Ce site est hébergé par le FSL - Nancy

Le Forum Social Local de Nancy (et environs) est heureux d’héberger le site du Collectif transports Nancy, dans un esprit de mutualisation et de convergence des luttes et par soutien à son action, même si les acteurs du Collectif transports Nancy ne sont pas tous membres du FSL et vice versa.


Sites favoris


10 sites référencés au total